Le Sport au féminin, Sport de demain ?

Une organisation du Département des Sciences de la Motricité de l’ULiège et du RP³.

5ème édition

C’est en 2012 que notre ami Guy Namurois, préparateur physique professionnel, notamment du Standard, pédagogue, expert du haut-niveau pour l’ADEPS, ancien décathlonien, agrégé en EPS, nous quittait brutalement. Ses amis ont voulu honorer sa mémoire et perpétuer ses multiples passions. C’est ainsi que depuis 2014, tous les deux ans, un grand colloque réunit à l’Ulg, les 3 universités, les amis de Guy, les préparateurs physiques, les entraîneurs et coaches de haut-niveau,  les professeurs d’éducation physique, les étudiants en sciences de la motricité des Universités et des Hautes-écoles.

Après avoir exploré « l’Exception sportive », chère à Guy, nous nous sommes penchés sur ce qui fut toujours sa préoccupation, harmoniser la transition « De l’éducation physique à la performance ». Ensuite nous avons naturellement évoqué « Les facettes du métier de préparateur physique » et en 2020 les « qualités cachées des entraîneurs ». Les athlètes, les enfants, les entraîneurs, la préparation physique fondamentale puis spécifique, il restait un grand domaine de son œuvre à mettre en avant, lui qui fut le préparateur de Dominique Monami, de Nicole Flagothier, notamment : « le sport au féminin » !

Ce sera donc le thème de la 5ème édition du colloque Guy Namurois, que l’Université de Liège organise le 30 avril 2022 avec les amis de Guy, le RP, la Fédération d’éducation physique et l’ADISEPUL.  Les conférences du matin aborderont à tour de rôle les particularités historiques, physiologiques et psychologiques du sport au féminin. Les tables rondes de l’après-midi seront l’occasion d’entendre la voix des femmes sportives de haut niveau, « entraîneures », dirigeantes, arbitres, dans un monde souvent très masculin. Est-ce plus difficile d’émerger et d’être reconnue en tant que femme ? Qu’est-ce qui doit être amélioré ? Les modèles de pratique sportive répondent-ils aux préférences des femmes ? En conclusion de la journée, un débat final abordera les combats féministes qui feront progresser le sport et la société.

Assurément, le sport au féminin influencera le sport de demain !

4 Thématiques

« Historique de la femme dans le sport » par Gilles Goetghebuer

« Adaptations physiologiques de la femme à l’exercice physique » par Pr Louise Deldicque

« Les facteurs motivationnels qui vont favoriser la poursuite de l’activité sportive chez les jeunes filles d’aujourd’hui: cas particulier le hockey » par Jennifer Foucart

« Existe-t-il une différence motrice entre filles et garçons durant l’enfance? » par Anne Delvaux et Pr Boris Jidovtseff

3 Tables Rondes

Table ronde 1: « Etre femme et sportive de haut-niveau »

Table ronde 2: « Etre femme et avoir un poste à responsabilité dans le sport de haut niveau: quels sont les vrais obstacles? »

Table ronde 3: « Les modèles de pratique sportive répondent-ils aux préférences des femmes? »

Débat final : « Les combats féministes qui feront progresser le sport et la société »

Conférenciers

Gilles Goetghebuer

Gilles Goetghebuer

Journaliste

Journaliste belge de presse écrite travaillant pour divers magazines dont Le Moustique (depuis 1992), Sport et Vie (depuis 1990) ou Zatopek Magazine (depuis 2007). Il est d’ailleurs rédacteur en chef de ces deux dernières revues.

Jennifer Foucart

Jennifer Foucart

Psychologue et professeure temps plein à la Faculté des Sciences de la Motricité

Elle y enseigne différents cours de psychologie portant sur la psychologie appliquée y compris la communication professionnelle mais également sur la psychologie du sport.

Elle dirige actuellement l’Unité de Recherche en Psychophysiologie de la Motricité à la FSM-U.L.B où ses principales thématiques concernent notamment la psychomotricité et la psychologie du sport.

Pour ce faire, elle travaille en collaboration avec des partenaires nationaux comme la VUB (Vrij
Universiteit van Brussel) et la Ligue Francophone de Hockey (LFH) mais également internationaux comme l’Université de Bukavu pour les soutenir dans le développement de la recherche et de l’enseignement la
psychomotricité en République Démocratique du Congo mais également l’Université de Lausanne  pour soutenir le développement de la psychologie du sport en Belgique.

Louise Deldicque

Louise Deldicque

Professeure

Licenciée en éducation physique, Louise Deldicque a poursuivi sa formation par un doctorat en physiologie de l’exercice à l’UCLouvain. Que ce soit lors de son post-doctorat en Ecosse ou en Californie ou à la KULeuven où elle a débuté sa carrière académique, Louise Deldicque s’est intéressé aux mécanismes de régulation de la masse musculaire par l’exercice et la nutrition. De retour à l’UCLouvain, elle y poursuit ses recherches en variant les populations étudiées. Elle y entame des études chez la personne âgée, l’enfant et tout récemment chez la femme.

Anne Delvaux

Anne Delvaux

Coordinatrice du CEReKi

Licenciée en éducation physique Anne Delvaux est depuis plus de 20 ans la coordinatrice du CEReKi. En tant que praticienne, elle possède une grande expérience de l’éducation motrice fondamental avec les enfants âgés entre 3 et 8 ans.  Elle est co-organisatrice du colloque Guy Namurois.

Boris Jidovtseff

Boris Jidovtseff

Professeur au département des Sciences de la Motricité à l'Université de Liège

Boris Jidovtseff enseigne différents cours sur la théorie de l’entrainement et la psychomotricité.
Il est responsable académique du CEREKI (centre d’étude et de recherche en kinanthropologie) et il s’intéresse particulièrement au développement moteur et à la pratique sportive des enfants. Il est également co-organisateur du colloque Guy Namurois.

Salle académique | Uliège

247 sièges au rez-de-chaussée

50 places dans les banquettes de l’étage

Parking à proximité: Charles Magnette, Saint-Denis, Cathédrale

Zones de parking à horodateurs: Place du 20 Août, Place Cockerill, Quai sur Meuse

Inscriptions & Tarifications

Public: 40 €

Membres RP³ ou ADISEPUL: 30 €

Etudiants ULiège: gratuit

Etudiants: 20 €

Date de limite pour s’inscrire 28/04/2002

Programme

8h30-9h00 :  accueil
9h00-9h50 : Gilles Goetghebuer : « Histoire de la femme dans le sport »
9h50-10h40 : Pr Louise Deldicque : « Adaptations physiologiques de la femme à l’exercice physique”
10h40-11h00 : pause-café 
11h00-11h50 : Pr Jennifer Foucart : « Les facteurs motivationnels qui vont favoriser la poursuite de l’activité sportive chez les jeunes filles d’aujourd’hui : cas particulier du hockey belge »
11h50-12h20 : Anne Delvaux et Pr Boris Jidovtseff : « Existe-t-il une différence motrice entre filles et garçons durant l’enfance ? »
12h30-13h30 : pause midi
13h30-13h45 : Introduction de l’après-midi : Alexandra Tondeur
13h45-14h45 : table ronde 1 : « Être femme et sportive de haut niveau ».
14h45-15h45 : table ronde 2 : « Être femme et avoir un poste à responsabilité dans le sport de haut niveau : quels sont les vrais obstacles ?
15h45-16h00 : Pause-café
16h00-16h20 : Débat ouvert : la question du Trans-Sport.
16h20-17h00 : Débat final : « les combats féministes qui feront progresser le sport et la société ».
17h00-17h30 : Conclusion, mot de la Ministre et verre de l’amitié.

Nous contacter

6 + 11 =

Partenaires